Le Collectif

 

Si l’on comprenait tout, il est évident que l’on n’écrirait rien. On n’écrit pas sur : deux + deux = quatre. On écrit sur le malaise, sur les sentiments complexes qui naissent de : deux + deux = trois ou cinq. Ainsi le voyageur écrit pour mesurer une distance qu’il ne connaît pas et n’a pas encore franchie.
— Nicolas Bouvier, in Le vide et le plein : carnets du japon 1964-1970

Depuis 2001, Nos Urgences collectif creuse, arpente, fragmente, partage, parcourt ensemble la question de l’altérité intime et sociale du genre humain, dans sa réalité, ses représentations, sa mutation et sa découverte.

S’unir pour s’interroger, s’interroger pour vivre, questionner l’existence et la différence via le prisme de l’Art dans ses multiples faisceaux, décloisonner les univers du théâtre, de l’art contemporain, des arts numériques, sonores et performatifs et celui des sciences humaines, sociales, physiques, astrophysiques, neurosciences, expérimenter avec le public le métissage immanent des données, des pensées et des réactions humaines, telles sont les urgences de la communauté N.U dans ce perpétuel rebond mytho-cosmo-sociologique au bord du Big Crunch.

Constituée d’électrons éphémères, toujours en mouvance, en réception, en réaction, la communauté N.U conduit ses narrations multiples vers des perspectives d’hypothèses artistiques mêlant ensembles sonores, scénographie, conférences, art vidéo, numérique, créations lumières et corps en mouvement, en ouverture frontale et prismique des particules qui la composent : musiciens, performers, programmeurs, développeurs, écrivains, plasticiens, danseurs, chorégraphes, créateurs sonores, scientifiques, publics…, mus par leur désir de partager ensemble, techniquement et artistiquement, leur interrogation existentielle.

Pour se défaire de leurs certitudes, et mieux comprendre l’Univers, les artistes du N.U Collectif se nourrissent, s’ébranlent, de données, de découvertes, qu’ils creusent individuellement puis ensemble via leur spectre artistique et leur humanité. De cette recherche d’interprétations collectives et individuelles nait une représentation artistique multiforme à densité variable, faite d’espaces de partage et d’échanges humains avec le public.

Posant un point d’interrogation permanent sur le monde en creusant le sillon de l’altérité, Nos Urgences collectif plonge les spectateurs dans une expérience numérique, sonore et performative sensitive, créant un assemblage artistique à part entière, se mêlant aux lieux de création.

Partageant sa réflexion avec l’humain dans sa manière d’Être au monde, le N.U Collectif arpente sans jugement la complexité des certitudes et conventions sociétales établies.

EXPOSITIONS & PERFORMANCES
Pour aborder d’une autre manière les questions soulevées sur les spectacles, expositions et performances sont crées en parallèle. Ainsi, le collectif occupe plusieurs territoires de création, ses dernières pièces (CAS_1 et A few seconds after darkness), lui ont permis de créer de nouveaux ponts entre les arts et d’être accueilli tant dans le milieu musical que celui de l’art contemporain.

Ainsi ces dernières années, leurs travaux ont été présentés à :
– La Halle Tropisme | Festival MICC | Industries Culturelles et Créatives de 2018 à aujourd’hui
Laboral Centro de Arte y Creación Industrial | Gijón, Asturias, Espagne, 2017
– Galerie Le Lieu Multiple lors du Festival des Boutographies de Montpellier, de 2015 à aujourd’hui
– L’ Aspirateur | Lieu d’art contemporain de Narbonne, en 2017
– Paloma | Scène de Musiques Actuelles de Nîmes Métropole, de 2015 à 2017
– La Galerie Les Bains Révélateurs à Roubaix, en 2015
– La Galerie St – Ravy | Sur le Festival 100% musiques éclectiques, à Montpellier, en 2013
– Le L.A.C | Lieu d’Art Contemporain de Sigean, en 2012
– La Panacée | Centre d’art contemporain de Montpellier, en 2017
– Le Temps Machine | Scène de Musiques Actuelles de Joué Lès Tours (37) en 2015
– Le Générateur | Lieu d’art et de performances, Paris, en 2014

MÉDIATION & TRANSMISSION
Depuis plusieurs années, médiations et transmissions artistiques donnent au collectif la possibilité de prolonger leurs recherches, en même temps qu’ils partagent avec les participants leurs interrogations, créant ensemble de nouveaux langages. Ils travaillent notamment avec des lycéens et des collégiens (Lycée Jean Monnet, Lycée La Merci Littoral et Collége Ambrussum notamment), affirmant ainsi la place de la transmission et du partage des outils de création dans l’identité de collectif.

 

NOYAU
Le collectif est né à l’initiative de Sébastien Lenthéric – Comédien et Corinne NGuyen – Photographe, pour la création de « Routes & Déroutes, ou la disparition de Nicolas B.», spectacle performantif d’après Nicolas Bouvier et dans la volonté de décloisonner les arts (vivant, plastique, marionnettique…). Axelle Carruzzo, plasticienne les rejoint en 2010 pour la création de la scénographie de « Tête de Nuit », spectacle marionnettique et visuel autour de l’œuvre et de la vie de Bruno Schulz.  Leur rencontre marque l’entrée du collectif dans une réflexion sur les arts numériques, sonores et performatifs, s’ensuivront alors en 2015  « CAS_1 », Spectacle concertique et performatif autour de l’écrivaine Claude Cahun, co-mise en scène de carruzzo+lenthéric, « A few seconds after darkness » en  2017, performance immersive et interactive, mise en œuvre par A.Carruzzo. En 2019 Mathias Beyler s’associe au N.U pour le projet itinérant « Don Quixote », et en 2020, Daniel Romero pour la diffusion française de son spectacle « Le Comité » création multimédia interactive.

Le Collectif est administré par SCOPIE qui a fait le choix d’accompagner des projets singuliers par son soutien à la structuration, au développement, à la production et à la diffusion.

Les créations du N.U collectif sont soutenues par la Ministère de la culture — DRAC Occitanie, la Région Occitanie — Pyrénées — Méditerranée et la Ville de Montpellier.


DOCUMENTATIONS

DOSSIER ARTISTIQUE SPECTACLES | PERFORMANCES | EXPOSITIONS

A FEW SECONDS AFTER DARKNESS [After’s ∞ Begin again] | Installation immersive et performative | Création 2017

CAS_1 | Concert – Spectacle | Création 2014-2015

Tête de Nuit | Spectacle marionnettique| Création 2009 – 2010